Préambule

 

Vous pourriez pressentir que l’utilisation des tuiles par la solution Toi-Sol pour réaliser simultanément la mise hors d’eau des bâtiments et la récupération énergétique de l’environnementale par définition gratuite permet de réaliser des économies.

C’est ce que je propose de constater avec cette étude comparative entre la réalisation d’une installation type Toi-Sol et l’installation d’une chaudière Gaz à condensation. Nous allons nous intéresser uniquement à l’aspect financier sans tenir compte de l’aspect C0² ou de la raréfaction de la ressource en Gaz. Au surcoût financier d’installation et aux économies dans le temps.

Ce comparatif prend en compte des tarifs en perpétuelle évolution et peut varier en fonction du temps et des fournisseurs.

Globalement l’augmentation des tarifs joue en faveur le la solution Toi-Sol qui utilise les énergies gratuites de l’environnement.

Lorsque le prix de l’énergie électrique augmente le prix du kWh chauffage combiné Ecs Toi-Sol augmente de 25 % du montant

lorsque le prix du gaz augment le prix du chauffage combiné ECS au Gaz augmente de 100 % de la hausse du tarif.

Dit autrement avec un exemple, pour Toi-Sol au kWh chauffage fourni par l’installation l’augmentation du tarif compteur électrique de 0,10 € se traduirait par une élévation du coût de chauffage de 0,025 euro le kWh le reste : l’énergie environnementale n’étant pas facturée !

 

 

Étude de cas.

En matière de construction, chaque cas est différent. Nous allons nous attacher à un cas type, représentatif d’un grand nombre de chantiers pour pouvoir nous faire une idée.

Il correspond à une maison 120 m² dans laquelle habite quatre personnes qui dispose d’une toiture de 60 m². Les propriétaires doivent refaire la toiture et en profitent pour réaliser la rénovation de son chauffage et améliorer son isolation.

Le chantier est réalisé avec de la Tuile de type HP13 variante en 17 évolutive à emboîtement faiblement galbé à pureau plat, couleur ardoisée avec profil Toi-Sol de récupération en sous face.

Le coût pour la rénovation de la toiture représente de 180 € du mètre carré. Le surcoût des tuiles TOI-SOL doit tendre vers zéro (même processus de fabrication, même masse, mêmes composants) reste à charge tous les produits techniques nécessaires pour l’absorption thermique de la toiture : réseau caloporteur tasseaux creux, collecteur, raccords et accessoires et un peu de main-d’œuvre, pour un surcoût de 3600 € prix de vente de l’installateur à l’utilisateur. Cela fait 60 € du mètre carré. (Ce surcoût est également réductible par la massification de la proposition)

La pompe à chaleur est vendue 6500 € à l’utilisateur. L’installateur propose à son client une variante : chaudière au gaz à condensation sur ventouse pour un prix de vente de 3500 € avec raccordement au gaz de 800 €. Soit un devis Gaz 4 300 €, Solution Toi-Sol 10 100 €. La différence entre les deux solutions représente un surcoût de 5 800 € pour Toi-Sol.

 

 

 

Temps de retour sur investissement.

• Exploitation Toi-Sol : tarif 0,11 €/kW COP 4   Coût réel : 0,028 €/kWh

• Chaudière à Gaz naturel condensation : (taux de rendement 90 %) tarif 0,067 €/kWh Coût réel : 0,070 5 €/kWh

Pour une consommation de : 18 000 kWh/an Toi-Sol : 495 € et Chaudière Gaz Condensation : 1 340 €, soit une économie annuelle en fonctionnement de 715 euros/an (hors crédit d’impôt 30 % et subventions) Temps de retour sur investissement : proche de 8 ans et de 6 ans avec le crédit d’impôt. Et surtout la satisfaction de contribuer à la baisse de la consommation des énergies fossiles et de réduire son empreinte carbone.

 

 

Bilan.

Le moment est parfaitement choisi pour valoriser la solution TOI-SOL qui répond à l’augmentation du prix des énergies fossiles et aux contraintes règlementaires

Il est peu probable de voir une réduction du prix des énergies et un assouplissement des contraintes environnementales. Cette solution anticipe donc le mouvement engagé qui se traduira par une solution pérenne et encore plus économique dans le temps. Elle permet également de valoriser immédiatement le logement par un meilleur coefficient de performance énergétique en cas de vente.

 

 

Copyright © 2019 Frédéric Marçais tous droits réservés.